25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 11:40

Bloc-notes
Les bonnes manières de N. Sarkozy.
De la différence entre grossièreté et vulgarité


La vidéo prise le 23 février au Salon de l'agriculture où l'on entend le président de la République dire à un visiteur qui refuse de lui serrer la main "Casse-toi, pauvre c***" a été vue par des centaines de milliers d'internautes. Mezetulle a voulu en avoir le coeur net et y est allée de son petit clic voyeur : le problème c'est qu'il ne s'agit peut-être pas d'un écart de langage !

Quelle déception ! Je m'attendais à un style provocateur se voulant flamboyant. Mais pas du tout, ce fut une répartie (j'allais écire "réflexion" mais non, c'est trop, c'est trop) toute ordinaire, bien peu claironnante, dite presque à mi-voix. En somme, la traduction basse et vulgaire de ce qu'un président aurait dû dire : "Mais monsieur, vous pouvez partir, personne ne vous retient". Ou de ce qu'il aurait pu dire avec un peu plus d'esprit avant un important match de rugby: "Mais cher monsieur, personne ne vous a demandé d'aller au contact, il ne tient qu'à vous d'éviter, c'est la meilleure chose à faire quand on craint le plaquage !"

Voilà le plus affligeant: nulle colère, nul emportement de passion qui aurait pu expliquer un tel débordement de langage, et qui en aurait accusé le caractère extra-ordinaire. Non, juste un peu d'agacement, bien peu de chose en somme. Alors ce qu'on soupçonne de découvrir, atterré, c'est justement que ce n'est pas un écart de langage : il doit probablement
parler tout le temps comme ça, c'est naturel !

On se souvient a contrario des écarts célèbres magnifiquement maîtrisés et distillés par De Gaulle. La grossièreté n'est pas exclue du monde littéraire. Mais la vulgarité ordinaire est en elle-même un monde, tout un programme, lequel exclut la littérature et le mot d'esprit.

On souhaite bien du plaisir à Xavier Darcos pour restaurer à l'école les bonnes manières et le goût de la langue belle et forte.

C'est dur d'être dans un gouvernement présidé par un... [ici le lexique de Sarkozy est inadéquat, on pourrait mieux s'inspirer de celui que De Gaulle utilisa pour qualifier certain monarque].

Sur le bloc-notes le 25 février 08
Feuilleter tous les billets du BN

Accueil                     Sommaire
Partager cet article
Repost0

Nouveau site

Depuis le 1er janvier 2015, le nouveau site Mezetulle.fr a pris le relais du présent site (qui reste intégralement accessible en ligne)

Annonces

 

Le nouveau site Mezetulle.fr est ouvert !

Abonnement à la lettre d'info : suivre ce lien

 

Interventions CK et revue médias

Voir l'agenda et la revue médias sur le nouveau site Mezetulle.fr

 

Publications CK

  • Livre Penser la laïcité (Paris : Minerve, 2014)
  • Livre Condorcet, l'instruction publique et la naissance du citoyen (Paris : Minerve, 2015)

Lettre d'info

Pour s'abonner à la Lettre d'information du nouveau site :

Cliquer ici.