23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 08:00

Bloc-notes nouveauté sur Mezetulle
Dossier : enseigner la « morale laïque » à l'école publique ?

En ligne le 12 septembre 2012, mise à jour du 9 décembre 2013 pour publication d'un nouvel article

 

Enseigner la « morale laïque » à l'école publique ? La réponse semble aller de soi pour les défenseurs de la laïcité. Pourtant, il importe de laisser la proposition sous forme interrogative et de se demander si elle a un sens conceptuel et lequel. Il est opportun notamment d'arracher l'expression « morale laïque » à sa confortable pseudo-évidence et de la rendre étrange, ou même opaque et obscure. C'est à la faveur d'un tel examen qu'on peut également s'interroger sur son sens politique.

 

Mezetulle propose un dossier sur la question, alimenté par des articles de différents contributeurs qui ont bien voulu y participer. Ce Bloc-notes les annonce au fur et à mesure de leur arrivée et sera actualisé à chaque nouvelle mise en ligne.

  • 12 septembre 2012.  Charles Arambourou : Laïcité  : Pas de sermons à l'école, davantage d'instruction, M. Peillon  !  (avec l'aimable autorisation d'UFAL-infos). Extrait :  Le respect pour la loi morale, disait Kant, chaque homme, même le moins instruit, l’éprouve au fond de lui. On peut ajouter : tout comme il possède les structures de sa langue. Mais dans les deux cas, l’instruction est nécessaire pour accéder, soit à la maîtrise linguistique, soit à la notion du devoir. C’est en les instruisant qu’on fait progresser les esprits, pas en les endoctrinant. [lire l'intégralité du texte] 
  • 19 septembre 2012. Martine Verlhac : Les bonnes raisons d'enseigner une morale laïque. Extrait : [...]au lieu qu'on laisse un certain libéralisme pédagogique accompagner le narcissisme culturel qu'entretiennent les lobbies qui ont fait aussi de l'école un marché, au lieu de céder au diktat des motivations du nouvel individu ultra-libéral qui sera la proie de toutes les sollicitations, il se peut qu' on ait besoin d'un enseignement de la morale qui aurait pour but non point de chercher une fondation doctrinale, mais justement la mise entre parenthèses de toute fondation de ce type, pour déterminer « les conditions minimales de la vie en commun » [lire l'intégralité du texte]
  • 23 septembre 2012, Edith Fuchs : De la morale laïque à l'école, ou « la vertu peut-elle s'enseigner ? » Extrait : [...] aucune réflexion sur l’éducation et donc aussi  sur l’école ne peut éluder le caractère problématique des cercles à l’intérieur desquels l’entreprise se meut. Au cercle que nous venons d’apercevoir, entre l’éducation comme condition de l’instruction et, inversement, celle-ci comme condition de l’éducation, s’adjoint le cercle des relations entre « intelligence et affectivité » comme disent les psychologues. Enfin et surtout, si la liberté du jugement est condition de la vie morale, le paradoxe de toute éducation à la liberté, on le sait bien, c’est que les contraintes et les ruses sont nécessaires . Ainsi, est-il fort contraignant de s’exercer à jouer du piano, de la flûte, d’apprendre à danser en mesure, à chanter et autres choses semblables. Pourtant quand se sent-on plus libre qu’en parvenant à chanter ou jouer avec d’autres  ? [lire l'intégralité du texte]
  • 12 octobre 2012, Jean-Michel Muglioni : La morale de l'instruction. Extrait : Les nécessités inhérentes à l’instruction contiennent déjà sinon toute la morale, du moins tout ce qu’une école peut faire pour préparer chacun à découvrir en soi-même la morale. La vraie morale se moque de la morale et des moralismes. La simple discipline sans laquelle une classe n’a même pas d’existence, si du moins on entend par là la présence d’un maître et d’élèves qui avancent ensemble dans la compréhension de la vérité, la nécessité pour chacun de consulter sa raison au lieu de s’en tenir à l’opinion, la nécessité donc d’apprendre au lieu de se complaire dans son avis qu’on a sans avoir appris, ou encore la nécessité lorsqu’on lit de suivre une pensée au lieu de battre la campagne dans le plus grand désordre, bref, tout ce qui est lié à l’instruction discipline et libère l’esprit  ; alors et alors seulement l’élève apprend à ne plus se laisser emporter par le moindre désir et la moindre croyance. C’est bien déjà une forme d’éducation morale, mais sans leçon de morale.
  • 9 décembre 2013, Guy Desbiens : Les dilemmes de la morale laïque. Analyse du Rapport sur l'enseignement laïque de la morale rendu en avril 2013. Extrait : [...] il semblerait qu’on ait  plutôt renoncé aux valeurs de l’École de la République, quand on estime n’avoir rien à exiger des élèves, même pour obtenir d’eux la simple politesse, le respect des autres, la disponibilité d’esprit que réclame l’enseignement, puisqu’on prétend que chacun serait libre, en « matière d’éthique », de « choisir des valeurs auxquelles il décide de se référer et de les inscrire dans ses actes » (p.32). C’est cependant confondre autonomie morale et arbitraire individuel. Le Rapport peut donc constater naïvement que l’évolution de l’École en faveur d’une pédagogie constructiviste « visant l’intériorisation des règles par l’enfant a eu pour effet de centrer les objectifs sur l’individu au détriment de la communauté » et a eu donc pour contrepartie la « fragilisation des normes » : c’est pourtant cette même pédagogie qu’il cherche à promouvoir !

----------------- 

 

Rappel de quelques textes antérieurement publiés sur Mezetulle, qui touchent à la question :  

Catherine Kintzler Existe-t-il une spiritualité laïque ?

Jean-Michel Muglioni La laïcité et les «  valeurs  »

Tristan Béal Pourquoi l'éducation civique à l'école primaire  ? La «  démocratie participative scolaire  »  : une mystification

 

-------------

Sur le web :

La morale laïque cela n'existe pas : comment pourrait-on l'enseigner ? Communiqué de la Fédération nationale de la libre pensée.

La question de la morale laïque est délicate, entretien de Henri Pena-Ruiz avec Public Sénat.

 

-------------

N.B. Les commentaires de ce billet d'annonce et de sommaire sont fermés. Merci aux lecteurs de poster leurs éventuels commentaires sur la version intégrale des articles.


Accueil                     Sommaire

Partager cet article

commentaires

Nouveau site

Depuis le 1er janvier 2015, le nouveau site Mezetulle.fr a pris le relais du présent site (qui reste intégralement accessible en ligne)

Annonces

 

Le nouveau site Mezetulle.fr est ouvert !

Abonnement à la lettre d'info : suivre ce lien

 

Interventions CK et revue médias

Voir l'agenda et la revue médias sur le nouveau site Mezetulle.fr

 

Publications CK

  • Livre Penser la laïcité (Paris : Minerve, 2014)
  • Livre Condorcet, l'instruction publique et la naissance du citoyen (Paris : Minerve, 2015)

Lettre d'info

Pour s'abonner à la Lettre d'information du nouveau site :

Cliquer ici.