4 juillet 2006 2 04 /07 /juillet /2006 16:40
Bloc-notes
Le peuple a-t-il le droit de penser autrement que ses élus ?

C'est en principe la fonction du référendum que de court-circuiter, dans des formes précises et sur des questions a priori déterminées par la loi, les flottements de la liberté représentative et de rappeler aux élus qu'ils ne sont que des "ministres". Telle n'est pas la position de certains eurodéputés français qui n'ont pas digéré le "non" du 29 mai 2005.

47 élus français au Parlement européen (UMP, PS, UDF et Verts) ont voté le 14 juin dernier en faveur d'une résolution exigeant que la France remette à l'ordre du jour la ratification de la constitution européenne en 2007. Non contents de défaire tout seuls ce que le peuple seul avait le droit de faire, ils en ont rajouté une louche en repoussant un amendement invitant le Parlement européen à respecter le résultat des référendums français et néerlandais. En toute bonne conscience probablement puisque cet amendement avait été présenté par un eurodéputé du MPF...
Et si on s'amusait à tirer la maxime de ces deux actions d'éclat couvertes par un silence assourdissant de la presse ? Cela donne :
1 - "Le vote du peuple je m'assois dessus (donne-moi un fauteuil et ferme-la)".
2 - "Quand un réactionnaire rappelle les principes élémentaires de la démocratie, il est bon de les repousser car rien ne serait pire que de dire la même chose qu'un réactionnaire."

Lire l'article sur le site de La Sociale


Sur le Bloc-notes le 4 juillet 06
Feuilleter les billets

Accueil           Sommaire

Partager cet article

par Catherine Kintzler - dans Bloc-notes actualité
commenter cet article

commentaires

Anabase 14/10/2006 12:51

Merci d'avoir rappelé ce petit fait passé tout à fait inaperçu dans la chaleur estivale. Il me paraît en effet fort révélateur de la certitude de détenir la vérité qu'on certains politiques particulièrement idéologues. Il y  a dans cette affaire à la fois le mépris du peuple comme masse arriérée qui'il convient d'éclairer ou de guider (position bien représentée par Serge July au lendemain du référendum du 29 mai) et un rappel presque subliminal de la maxime de Saint-just "pas de liberté pour les ennemis de la liberté". 
Où l'on voit que chez certain, la notion de démocratie est surtout rhétorique
 
...et pendant que j'y suis : bravo pour vos article sur Redecker...

Nouveau site

Depuis le 1er janvier 2015, le nouveau site Mezetulle.fr a pris le relais du présent site (qui reste intégralement accessible en ligne)

Annonces

 

Le nouveau site Mezetulle.fr est ouvert !

Abonnement à la lettre d'info : suivre ce lien

 

Interventions CK et revue médias

Voir l'agenda et la revue médias sur le nouveau site Mezetulle.fr

 

Publications CK

  • Livre Penser la laïcité (Paris : Minerve, 2014)
  • Livre Condorcet, l'instruction publique et la naissance du citoyen (Paris : Minerve, 2015)

Lettre d'info

Pour s'abonner à la Lettre d'information du nouveau site :

Cliquer ici.