6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 18:15

Bloc-notes actualité
2012, année Jean-Jacques Rousseau :
quelques textes sur Mezetulle

En ligne le 6 janvier 2012


On célèbre en 2012 le tricentenaire de Jean-Jacques Rousseau. En attendant de signaler à ses lecteurs quelques événements et participations, Mezetulle se permet de rappeler ici quelques publications sur ce blog - réunies notamment dans le Dossier Jean-Jacques Rousseau consacré aux rapports entre esthétique, musique, politique, théâtre et morale - ainsi qu'un article comparant les critiques du théâtre par les rigoristes du XVIIe siècle et par Rousseau.


  Voir les règles de publication des commentaires

Accueil                     Sommaire

Partager cet article

commentaires

francetv éducation 22/11/2012 15:33


C'est la faute à Rousseau... un beau
dossier de Edith Fuchs que je me permets de signaler.

CK 22/11/2012 21:05



Merci pour cette référence.


oops ! le lien est brisé... ! J'ai cherché à le donner dans cette réponse, mais la recherche Google donne aussi sur un lien défectueux....



Philippe Foucher 19/11/2012 19:20


 


2012, en route numérique pour une carte interactive de la correspondance de Rousseau !
http://www.rousseauonline.ch/maps/maps.php
En promenant sa souris, on découvre les lieux et les correspondances de Rousseau. Plus d'explications sur :
http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Une-carte-interactive-de-la-correspondance-de-Rousseau/story/31613802
En quoi cela peut-il nous aider à cheminer intellectuellement ? Qu'aurait pensé notre philosophe d'un tel progrès des arts numériques ? De la bonne promenade pour penser.


 

Mezetulle 22/11/2012 21:06



Merci !



Philippe Foucher 17/10/2012 18:55


 


Et voilà ! « Votre » Rousseau sur la colline de Montmorency !! J'ai vite filé sans vous féliciter ! Bravo encore ! La pièce a pris toutes ses qualités, depuis la première
à Beauvais, dans cette salle plus chaleureuse. Je me suis de nouveau régalé. Le texte est si dense qu'il ne m'a pas laissé un instant de répit !
En espérant que ce spectacle ait la postérité qu'il mérite.

Philippe Foucher 09/04/2012 13:57


 


Période chargée, je n'ai pas eu le temps de vous féliciter pour votre
Dramatique musicale
« Du corps sonore au signe passionné : entretien
imaginaire entre d'Alembert et J.-J. Rousseau »vu lors
de sa première à Beauvais.
Je ne peux qu'inciter vos lecteurs à venir aux prochaines représentations annoncées sur votre site pour les mois à venir. En espérant que vous pourrez bénéficier de tous les moyens nécessaires
notamment pour la musique.
J'ai passé une soirée très agréable et instructive. C'était assez étonnant de voir incarner les oppositions d'idées que vous avez si bien mises en lumière depuis longtemps. Ce spectacle est donc
très recommandé pour qui veut aussi apprendre. Il serait très utile d'en garder mémoire pour l'enseignement. Un support DVD bien sûr, une publication sur le Site.TV ?
Je me suis souvenu de la professeur qui publiait la Préface des Écrits sur la musique de Rousseau. Vous aviez été voir à l'époque un spectacle sur Rousseau (peut-être dans le même cadre, celui du
bicentenaire de sa mort ?) qui cumulait tout ce qu'une petite lorgnette peut rapporter de la médiocrité d'une personne. Il était donc assez touchant de voir comment vous avez su convoquer
aujourd'hui les failles du personnage sans jamais renoncer à la grandeur de sa pensée.
Se pose la question du genre choisi, une dramatique assez didactique ? Un genre difficile, peu d'actions mais des enjeux énormes. Cela me parait une nécessité pour témoigner de la véritable
force de ces personnages. Combien de films biographies de musiciens de jazz (T. Monk, Chet Baker, Charlie Parker...), attestant de la déchéance de l'homme, mais incapables de rendre compte de son
excellence musicale, d'oser même un morceau entier...
J'aimerais bien trouver le Livre/CD que vous aviez publié, que j'avais trouvé dans ma médiathèque. Il semble épuisé.
Avec l'opéra Garnier à votre disposition (rêvons un instant...) auriez-vous sollicité pour votre dramatique, cette scène de Platée, une parodie, où le personnage de la Folie se joue du style
italien puis français pour finir en une somptueuse ode à l'harmonie ? La joie d'une pure folie de fiction, deux esthétiques en choc, avec au loin leur rapport à la langue, et une des plus
belles déclaration d'amour à la musique et à l'harmonie !
Amicalement.


 


 


 

Mezetulle 09/04/2012 23:07



Cher Philippe,


Votre avis me fait vraiment plaisir. A vrai dire cela fait bien longtemps vous le savez que je fréquente les écrits de Rousseau, et le pb n'était pas de faire qqch de didactique, c'était surtout
de trouver quelque chose qui ressemble à un ressort dramatique... voilà pour la convocation des failles du personnage, qui effectivement ne lui enlèvent nullement la grandeur de sa pensée, car on
pense aussi à cause de ses propres failles, et même grâce à elles. Et les esprits de gros calibre comme Rousseau ont su travailler leurs failles en allant jusqu'au comble de la pensée, c'est
admirable.


On rejouera la pièce à Méru le 12 mai, à Pont Sainte-Maxence le 24 juin, à Ermenonville le 15 sept. et à Montmorency le 13 oct. Et puis après... je ne sais pas ce que ça va devenir, peut-être
rien. L'auteur n'a pas grand pouvoir sur les circuits de production et c'est déjà beau de pouvoir être représenté, d'autant plus que mobiliser un orchestre vivant, ce n'est pas rien, cela coûte
cher.


J'entre un moment dans le rêve que vous me proposez - avec l'Opéra à ma disposition - non je crois que j'aurais fait à peu près la même chose, et concernant les choix musicaux, oui j'aurais bien
mis un peu de Platée, mais d'abord des choeurs. Car c'est déjà extraordinaire d'avoir un orchestre, des vrais musiciens vivants avec qui on peut travailler, mais je ne pouvais pas mettre de
choeur, car là le budget explosait !


Bon, je ne me décourage pas pour la suite. Après tout, on célébrera le tricentenaire de d'Alembert en 2017 et je n'aurai cette année-là que 70 ans : tous les espoirs sont permis !



amexour 08/01/2012 19:29


Bonsoir,


excellente initiative pour cette "année-célébration" de l'oeuvre de Jean-jacques Rousseau, qu'on soit "rousseauiste" ou pas d'ailleurs. Je viens de terminer la lecture d'une biographie tout
aussi excellente et dont je me permets de donner les références. Il s'agit de : "Rousseau" par Raymond Trousson chez folio-biographie (978-2-07-043739-9)


Cordialement

Nouveau site

Depuis le 1er janvier 2015, le nouveau site Mezetulle.fr a pris le relais du présent site (qui reste intégralement accessible en ligne)

Annonces

 

Le nouveau site Mezetulle.fr est ouvert !

Abonnement à la lettre d'info : suivre ce lien

 

Interventions CK et revue médias

Voir l'agenda et la revue médias sur le nouveau site Mezetulle.fr

 

Publications CK

  • Livre Penser la laïcité (Paris : Minerve, 2014)
  • Livre Condorcet, l'instruction publique et la naissance du citoyen (Paris : Minerve, 2015)

Lettre d'info

Pour s'abonner à la Lettre d'information du nouveau site :

Cliquer ici.