7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 23:07

Bloc-notes
Journée de "la" femme ?

En ligne le 8 mars 09


Un jour pour les droits des femmes, qui sont pourtant la mesure des droits d'un citoyen quelconque, c'est peu et ça fait vraiment alibi commémorationnel. Le devoir de mémoire et de célébration avoue une fois de plus sa véritable fonction : agenouillez-vous une fois par an avec des mines contrites et surtout restez tranquilles le reste du temps.

Et puis, rien que d'entendre "la" femme, comme si "la Femme" existait, comme si ce fantasme devait prendre place dans un zoo imaginaire du côté des bêtes (ne dit-on pas "la Girafe", "le Chimpanzé", mais ne peut-on pas dire aussi "la Chimère", "la Furie"?), comme s'il n'y avait pas des millions de manières - lorsqu'on est une personne humaine, un être parlant - de s'arranger avec le sexe qui vous échoit et qui peut être (ça tombe grosso modo une fois sur deux) féminin, ça me met encore plus en colère.


Mezetulle se contente donc cette année de signaler deux de ses articles en rapport avec ce sujet:

- Les Femmes savantes : savoir, maternité et liberté

- La parité ou le retour de la "nature"


Accueil                     Sommaire

Partager cet article

commentaires

Deudon 14/03/2009 11:15

Ce n'est pas la journée de "LA" femme, mais "DES" femmes, et cela ne change rien d'ailleurs à la ghettoïsation des femmes et de LEUR soi disant journée. On attend la journée DES négres, DES Juifs. Et il faut rappeler que l'origine de cette journée est Clara Zetkin sur la fabrication mensongère d'une imaginaire grève d'ouvrières qui n'a jamais éxistée, ou dont l'éxistence est problématique et fut conçue pour entraver la marche du féminisme dit "bourgeois" de l'époque...Clara avait le sens de l'Histoire stalinienne en marche. 

Mezetulle 14/03/2009 23:12


En principe même "Journée des droits des femmes", mais l'expression "Journée de la femme" prévaut presque partout et cela en dit long.
Sur la fabrication de ce qui peut devenir un mythe, elle n'est pas forcément stalinienne ! Fénelon a inventé le mythe d'Idoménée à partir d'un vers de Virgile, le plus étonnant est que ça a marché.
Et le mythe dit toujours une forme de vérité, en général pas celle qu'on croit - mais là il faudrait relire Lévi-Strauss. Nous continuons à lire l'Iliade et l'Odyssée alors que nous savons que ce
n'est pas historiquement vrai, nous continuons à faire la différence entre l'histoire de Napoléon et la légende napoléonienne, et nous lisons toujours Victor Hugo.. qui l'a diffusée.


Nouveau site

Depuis le 1er janvier 2015, le nouveau site Mezetulle.fr a pris le relais du présent site (qui reste intégralement accessible en ligne)

Annonces

 

Le nouveau site Mezetulle.fr est ouvert !

Abonnement à la lettre d'info : suivre ce lien

 

Interventions CK et revue médias

Voir l'agenda et la revue médias sur le nouveau site Mezetulle.fr

 

Publications CK

  • Livre Penser la laïcité (Paris : Minerve, 2014)
  • Livre Condorcet, l'instruction publique et la naissance du citoyen (Paris : Minerve, 2015)

Lettre d'info

Pour s'abonner à la Lettre d'information du nouveau site :

Cliquer ici.