27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 15:20
Bloc-notes
Le sommeil de la raison


Une dépêche horrible lue aujourd'hui lundi 27 août 2007 sur la page d'accueil de Yahoo actualités sous le titre "Malades du Sida et enterrés vivants".

Je dois dire que j'ai hésité à cliquer, croyant d'abord soit à une métaphore d'un goût douteux, soit à un macabre canular d'un cynisme inqualifiable. J'en reproduis l'intégralité ci-dessous, sachant que le lien sera périmé d'ici quelques jours : actualité oblige...

C'est à peine croyable...
Ou bien c'est une fausse nouvelle : sinistre, cynique, aussi méprisante pour ceux qui en sont l'objet que pour ceux qui en sont destinataires - monstrueuse.
Ou bien c'est vrai, ce qui est encore plus effrayant. Trouvera-t-on encore, après de telles horreurs, des bien-pensants pour déclarer que la raison est une forme d'oppression et que les Lumières ont fait des ravages ? Non, c'est bien le sommeil de la raison qui enfante les monstres.

De plus, et indépendamment de la question de la véracité, on peut s'interroger sur la forme : il y a quelque chose de gênant, c'est le moins qu'on puisse dire, de voir une telle dépêche en damier sur une page web au même niveau que "Le climat dérange les mondiaux d'athlétisme" et que "Le dernier sondage d'opinion de Nicolas Sarkozy"... Voir la copie d'écran prise à 16h02. Et bientôt on tournera la page, car la "news" aura trop vieilli pour la page d'accueil de Yahoo : l'important n'est pas la vérité ou la fausseté, mais l'actualité et le nombre de "clics".

Et pourtant, sans ce défilé chaotique de dépêches, sans la puissance du web qui véhicule le meilleur parce qu'elle véhicule aussi le pire, indistinctement, l'aurions-nous su ? Aurions-nous su jusqu'où peuvent aller aujourd'hui encore l'ignorance et le fanatisme si la nouvelle est vraie? Car si elle est fausse, nous n'en avions guère besoin pour savoir jusqu'où peuvent aller, aujourd'hui encore, le cynisme et le mépris de l'humanité.
Mais attendons le sort que les média feront à cet événement horrible s'il est avéré - ou au désinformateur cynique s'il est falsifié.

Texte de la dépêche :
PORT MORESBY (AFP) - Des personnes atteintes du sida ont été enterrées vivantes en Papouasie Nouvelle-Guinée par leurs proches qui n'ont pas les moyens de les soigner et redoutent d'être infectés, a affirmé lundi une responsable humanitaire.
Margaret Marabe, qui a passé cinq mois dans la région reculée des Hauts plateaux de ce pays pauvre du Pacifique Sud dans le cadre d'une campagne de prévention sur le sida, a raconté avoir vu cinq malades enterrés vivants.
L'un d'eux appelait au secours alors que des pelletées de terre l'ensevelissaient, a déclaré à des journalistes Mme Marabe, qui travaille pour une organisation bénévole, "Igat Hope" (J'ai de l'espoir).
"L'un des malades était un de mes cousins. J'ai demandé pourquoi ils faisaient cela. Ils m'ont répondu: +si nous les laissons vivre avec nous dans la même maison, nous allons attraper la maladie et on va peut-être mourir à notre tour+", a-t-elle relaté.
Des villageois lui ont également indiqué que cette pratique était répandue. Margaret Marabe a lancé un appel au gouvernement papou et aux organismes de prévention pour qu'ils veillent à ce que les programmes d'information sur le sida ne restent pas cantonnés aux villes mais atteignent aussi les régions rurales.
Dans certaines localités, des habitants ont accusé des femmes de sorcellerie avant de les torturer et de les tuer à cause de la mort, inexplicable à leurs yeux, de jeunes gens contaminés par le VIH, selon des témoins.
La Papouasie Nouvelle-Guinée, pays de 6 millions d'habitants, est confrontée à une propagation incontrôlée du virus.
Selon un récent rapport de l'ONU, le nombre de personnes infectées a augmenté d'environ 30% par an depuis 1997, pour atteindre environ 60.000 malades en 2005.

sur le Bloc-notes le 27 août 07


Partager cet article

par Catherine Kintzler - dans Bloc-notes actualité
commenter cet article

commentaires

matheo 02/09/2007 17:46

Oh mon Dieu j'éspère que ce n'est pas la vérité...

Nouveau site

Depuis le 1er janvier 2015, le nouveau site Mezetulle.fr a pris le relais du présent site (qui reste intégralement accessible en ligne)

Annonces

 

Le nouveau site Mezetulle.fr est ouvert !

Abonnement à la lettre d'info : suivre ce lien

 

Interventions CK et revue médias

Voir l'agenda et la revue médias sur le nouveau site Mezetulle.fr

 

Publications CK

  • Livre Penser la laïcité (Paris : Minerve, 2014)
  • Livre Condorcet, l'instruction publique et la naissance du citoyen (Paris : Minerve, 2015)

Lettre d'info

Pour s'abonner à la Lettre d'information du nouveau site :

Cliquer ici.