7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 14:55

Bloc-notes actualité
Manger safe : retour aux fondamentaux

En ligne le 7 juin 2011


L'inquiétante bactérie qui sévit en Allemagne aura eu au moins une vertu : celle de tirer la sonnette d'alarme dans une société obsédée par la malbouffe et désireuse de « naturel » mais où le souci de la silhouette capte toute l'attention aux dépens des règles d'hygiène, dont certaines sont connues depuis belle lurette.

Rien ne prouve que la consommation de crudités mal lavées ou manipulées en dépit des élémentaires règles de propreté soit à l'origine de l'épidémie, mais au moins on peut soulever la question de manière générale.
Alors? On se lave les mains avant de passer à table ou de faire la cuisine. On ajoute un peu d'eau de Javel (mais oui mais oui, vive la chimie !) à la première eau de lavage des fruits et légumes consommés crus, sans épargner ceux qui viennent du jardin.

Mais passons à quelques rappels plus savoureux. Au restaurant on choisit la terrine de canard ou les salaisons-fumaisons plutôt que la tristounette salade de crudités décorée de germes d'alfalfa et autres nids à bactéries. On préfère le plat mijoté au steack tartare ou au maigrelet carpaccio. Et plutôt que la carafe d'eau tiède qui attend son tour derrière le zinc, on opte pour le vin, c'est plus sain et tellement meilleur !

Inspiré de ces principes, voici un exemple de menu safe recommandé par Mezetulle : bloc de foie gras cuit ou charcuteries de pays, cassoulet, (allez, ici on prendra juste le risque d'insérer un bon fromage bien fermenté), pruneaux à l'Armagnac, le tout arrosé d'un bon vin rouge.
J'ai choisi le style Ovalie profonde parce que, comme disent les rugbymen, « retour aux fondamentaux » (et puis au lendemain d'une finale de Top 14 il faut être fair-play et saluer la victoire de Toulouse), mais ce modèle peut se décliner à volonté selon la région, le moment et le climat.
Bon et solide appétit, restez sur vos appuis !


Accueil                     Sommaire

Partager cet article

commentaires

Foucher Philippe 13/06/2011 22:45



Et lorsqu'une idée germe ?... La gober comme la dernière merveille du monde, elle si « vivante » ? Ou patienter qu'elle ait pris son petit bain critique à l'eau de
javel ? ;- )



Mezetulle 20/06/2011 19:41



Comme partout le fumier est nécessaire et sans fermentation on n'obtiendrait que de l'insipide. Mais ensuite pour le moment critique, plutôt que de l'eau de Javel, je verrais bien un peu d'acide
! ou de la soude (caustique bien sûr).



Caspard Annette 08/06/2011 17:53



Puisque nous sommes en "Ovalie", restons-y, du moins je suppose qu'en Pays basque nous sommes encore dans les limites ... ?


Aussi je préconise un menu du même tonneau (le sport restant compris dans le menu, afin de ne justement pas se transformer en tonneau ...)


Que diriez-vous d'un début un peu similaire : foie gras mi-cuit, ou jambon cru espagnol genre "serrano", ou, mieux, jambon provenant des fameux cochons basques remis à l'honneur par Pierre Oteiza
(un peu de pub en passant - mais il est à présent tellement réputé !).


A moins que vous ne préfériez les piquillos farcis à la morue, avec une sauce à base de tomates, ou, si vous aimez, les chipirons à l'encre ! ... (l'encre des chipirons, of course ...)


Pour continuer, salmis de palombe (en saison),  ou confit de canard garni de pommes de terre rissolées à l'ail, ou magret de canard accompagné de piperade bien relevée au piment d'Espelette
(on en trouve maintenant PARTOUT, y compris au fin fond de l'Alsace!), ou thon basquaise, ou merlu à la kaskarot ...


Bien entendu, vous n'échapperez pas au fromage de brebis artisanal, extra-sec, accompagné de confiture de cerises noires d'Itxassou, et enfin au fameux gâteau basque fondant et onctueux, à la
crème ou à la confiture ... Prenez-le de préférence dans une maison réputée, c'est tellement plus fin ...


Et le café ne saurait se siroter sans les macarons extraordinaires de chez Adam, dont la recette est restée inchangée depuis ceux qui furent offerts à la Reine-Mère lors du mariage de Louis XIV
et de l'infante Marie-Thérèse  (célébré dans la prestigieuse église de St-Jean-de-Luz ). Ingrédients : amandes, sucre, blancs d'oeufs - THAT'S ALL ... !


Avec le magret, un vin d'Irouléguy, le Mignaberry (de quelques années) fera merveille, alors que pour les animaux de la mer, un rosé basque genre Argi d'Ansa, ou un vin blanc classique, seront
très appréciés ...


N.B. Les vins de la cave d'Irouléguy ont reçu, en 20II, trente récompenses, dans les divers salons en France (prix, médailles, distinctions, etc
... ) dont 14 médailles d'or .


(Je vais peut-être envoyer ce commentaire également aux responsables de cette cave, qui sait si je ne bénéficierai pas d'un petit cadeau en remerciement de cette pub gratuite ... ?)



Mezetulle 08/06/2011 21:39



Quel menu somptueux, on a l'eau à la bouche !


Juste une critique : le foie gras mi-cuit, je suis d'accord c'est délicieux, mais ça ne colle pas tout à fait avec l'esprit du menu "safe" dont la cuisson ou les procédés de conservation sont
"tueurs de bactéries" ! Quant au "jambon cru", bien sûr on précisera qu'il n'est pas cru au sens des crudités tristounettes dont je parle dans mon bloc-notes, mais salé et donc parfaitement "dans
les clous" !



pierrot la tombal 08/06/2011 07:57



Je plussoie, et j'en reprends!



Incognitototo 07/06/2011 16:19



Comptez sur moi, ma chère Mezetulle, pour rester sur mes appuis ! Y a juste un truc qui me chagrine dans votre menu, c'est qu'après il faut faire du sport pour éliminer, sinon c'est l'obésité, la
couperose, et même la cirrhose assurée....
M'enfin, on n'a qu'une vie : "carpe diem".



Mezetulle 07/06/2011 23:26



J'avais prévenu que c'était un menu "Ovalie", le sport était compris dans le paquet-cadeau. Bon, on peut aussi trouver des variantes "light", par exemple : asperges, gigot rôti haricots verts,
(ici je ne renonce tout de même pas au fromage), compote de rhubarbe. Je ne pousserai pas le vice jusqu'à l'arroser d'eau minérale, mais on peut se contenter d'un verre de vin.



Nouveau site

Depuis le 1er janvier 2015, le nouveau site Mezetulle.fr a pris le relais du présent site (qui reste intégralement accessible en ligne)

Annonces

 

Le nouveau site Mezetulle.fr est ouvert !

Abonnement à la lettre d'info : suivre ce lien

 

Interventions CK et revue médias

Voir l'agenda et la revue médias sur le nouveau site Mezetulle.fr

 

Publications CK

  • Livre Penser la laïcité (Paris : Minerve, 2014)
  • Livre Condorcet, l'instruction publique et la naissance du citoyen (Paris : Minerve, 2015)

Lettre d'info

Pour s'abonner à la Lettre d'information du nouveau site :

Cliquer ici.