8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 10:33

Bloc-notes actualité
Journée des femmes et perles pas rares

En ligne le 8 mars 2011


Le 8 mars « journée internationale des femmes » est souvent l'occasion de propos différentialistes tout miel et tout sucre. Mezetulle n'attend pas la fin de la journée pour livrer à ses lecteurs quelques joyaux récoltés depuis hier, tous émis avec les meilleures intentions du monde bien sûr.

 

Le JT de 13h de France 2 frappe très fort dès le 7 mars (il faut toujours prendre un peu d'avance). Sous la rubrique « journée des femmes », une vidéo édifiante explique que le recours à l'IVG a augmenté de plus de 20% en sept ans chez les adolescentes. Diagnostic : « Nos adolescentes ne sont pas assez informées ». Le grand problème c'est que « pour les jeunes filles, aujourd'hui, il est difficile de parler de sexe avec les parents », et que « il faut sensibiliser davantage les adolescentes sur la question de la contraception ». Mais oui bien sûr, c'est évident et on ne dira pas le contraire. Mais quand même, quelque chose d'autre passe à travers un éloquent silence :  la journée des femmes ça concerne les femmes ; les adolescents et les hommes en général ne sont pas concernés. Ils comptent pour du beurre?
On continue avec le prix du machisme décerné à je ne sais plus quel brillant esprit qui fait gratuitement sa pub avec des propos du genre « toutes des salopes ».
Cerise sur le gâteau, ou plutôt sur l'ice-cream, un sujet sociétal passionnant : les glaces au « lait maternel » (novlangue insensée - comme si seules les femmes étaient mères - dont la seule fonction est l'évitement de la vérité : il s'agit de de lait humain) commercialisées au Royaume-Uni. Les Anglais, eux au moins, osent dire « Breast Milk » et faire de l'argent avec.
Ouf ! J'éteins la télé, j'ai ma dose pour aujourd'hui.

 

J'allume la radio ce matin. Je m'attendais à une explosion de joie à l'annonce du dernier sondage indiquant Marine Le Pen en tête des intentions de vote pour la prochaine présidentielle, et qui tombe justement ce matin 8 mars. Mais non, même pas.
Aurait-on peur d'en conclure que les femmes sont des hommes (politiques) comme les autres ? Probablement, car un interviewer sur France-info ne manque pas de lâcher une ineptie répandue quand on parle « femmes et politique ». A son interlocutrice, élue municipale parisienne qui rame pour expliquer ce que c'est que l'égalité, il pose au dernier moment la question discriminante-mielleuse-lactée : « il faut plus de femmes aux responsabilités, ou plus de valeurs féminines, un peu moins de testostérone ? »
Les valeurs féminines : il faut vraiment maintenir le 8 mars rien que pour continuer à l'entendre celle-là ! Ce serait tellement chouette si on avait un peu plus de valeurs féminines en politique (pas des Margaret Thatcher, Golda Meir, Louise Michel, Rosa Luxembourg ou autres Christine de Suède). Encore mieux serait d'avoir aux responsabilités de vraies femmes imprégnées de valeurs féminines bien douces qui sauront vous faire accepter gentiment la « politique des choses »  - la seule politique possible, celle qui augmente les tarifs du gaz de 20% en un an parce qu'il n'y a pas d'autre solution, etc.
Athéna aux yeux pers en laisserait presque tomber son égide, son casque et son épée. 

 

Voir article plus ancien sur la Journée des femmes

Voir les règles de publication des commentaires.


Accueil                     Sommaire

Partager cet article

commentaires

Coralie Delaume 13/03/2011 13:26



Interessant catalogue de perles. Hélas, j'en ai raté certaines car je n'ai guère allumé la télé le 8 mars. En ravanche, j'ai été au boulot, et il y a cette perle habituelle, qui revient chaque
année avec une ponctulité d'horloge, et que vous oubliez : "ah, ben c'est la journée de la Femme aujourd'hui. Vivement demain, qu'on reparte pour 364 journées de l'homme ! ".


Aussi suis-je devenue, depuis ce 8 mars, une militante de l'instauration d'une "journée de l'Homme". Il n'y a pas de raisons que je sois la seule à subir, au travail et ailleurs, un comique de
répétition à caractère annuel qui ne se bonifie même pas avec le temps.



Incognitototo 08/03/2011 15:00



L'abus de pensées sexistes nuit gravement à "l'information" et aux représentations mentales. Elle en deviendrait presque comique, si tout un monde (économique, social, culturel, ...) n'était pas
construit autour de ça.



Nouveau site

Depuis le 1er janvier 2015, le nouveau site Mezetulle.fr a pris le relais du présent site (qui reste intégralement accessible en ligne)

Annonces

 

Le nouveau site Mezetulle.fr est ouvert !

Abonnement à la lettre d'info : suivre ce lien

 

Interventions CK et revue médias

Voir l'agenda et la revue médias sur le nouveau site Mezetulle.fr

 

Publications CK

  • Livre Penser la laïcité (Paris : Minerve, 2014)
  • Livre Condorcet, l'instruction publique et la naissance du citoyen (Paris : Minerve, 2015)

Lettre d'info

Pour s'abonner à la Lettre d'information du nouveau site :

Cliquer ici.