12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 14:12

Bloc-notes actualité
Cimetières confessionnels et régime concordataire.
Un article de C. Kintzler sur Huffington Post

En ligne le 12 février 2012


« Si l'on veut qu'une communauté religieuse se sente pleinement chez elle dans une ville, il faut lui faciliter la construction de cultes et l'enterrement de ses croyants. C'est la base même de l'intégration », a déclaré Roland Ries, maire PS de Strasbourg.


Voilà apparemment une déclaration banale, dans la mesure où elle s'autorise de la liberté des cultes. Mais il faut la replacer dans un contexte qui lui donne une signification particulière : M. Ries a tenu ces propos lundi 6 février alors qu'il inaugurait un cimetière public confessionnel - chose interdite sur l'ensemble du territoire soumis à la loi de 1905, mais licite en régime d'exception concordataire fondé à discriminer les habitants selon leur religion.

Lire la suite de l'article sur Huffington Post

 

(Voir aussi, sur le même sujet, l'article publié en 2009 sur Mezetulle)


Accueil                     Sommaire

Partager cet article

commentaires

Caspard Annette 13/02/2012 14:41


Chère Catherine


Décidément, nous ne sommes "pas sortis de l'auberge" ! J'ai lu avec énormément d'intérêt tous vos derniers articles, et si j'éprouve de plus en plus de réticences à laisser mon grain de sel
(réticences pas du tout idéologiques, vous le pensez bien, mais plutôt conséquences de manque d'entrain, de temps, de concentration, humeur morose, et conscience de la vanité de nos états d'âme,
à nous autres pauvres internautes impuissants ...), j'adhère totalement à tout ce que vous démontrez (je dirais : une fois de plus!) concernant la laïcité, les propos de F. Hollande, le régime
concordataire, etc ...


     Est-il si difficile de chercher à connaître le sens exact des mots ? Est-il pensable qu'au XXIeme siècle (critère de
modernité ???), tant de personnes emploient les termes "racisme", "laïcité", "tolérance", "communauté", et d'autres ... à tort et à travers ? Est-il concevable que des termes extrêmes comme
"nazi", "antisémite", "populiste", ou autre noms d'oiseaux, soient jetés à la tête des gens avec autant de désinvolture - et d'ignorance ?


Est-il enfin admissible que l'athéisme soit encore considéré comme une sorte de déviance, la NORME étant d'avoir une religion ?


Vos démonstrations, en réponse aux dires de F. Hollande, ou en d'autres occasions, sont pourtant tellement limpides, logiques, rationnelles, irréfutables!


(Me revient à l'esprit la fameuse citation de Descartes, semblant souligner que "le bon sens est la chose du monde la mieux partagée". Combien savent que cette citation est tronquée ? et que si
l'on prend la peine de la lire en entier, elle signifie au contraire que le vrai bon sens est au contraire bien rare !)


C'est le dernier article, au sujet des carrés confessionnels, qui m'a décidée à prendre le courage d'écrire quelques mots de commentaire. Le bon sens, là encore, est bien malmené ! Ainsi, même
dans la mort, certains refusent de se trouver à proximité d'un "autre", i.e. quelqu'un d'une autre religion, d'une autre ethnie, bref, d'un "qui n'est pas comme moi"!


Ils ont raison : il est évident que la mort traitera chacun d'une façon différente selon sa provenance lorsqu'il vivait !!! Qu'un squelette juif côtoie le squelette d'un musulman, cela ne se
peut! Mais voyons, à travers les parois de leurs tombes respectives, ils pourraient ne pas s'accepter, se disputer, et même, pourquoi pas, en venir aux mains, se battre avec acharnement, avec
démence ... jusqu'à ce que mort s'ensuive, même ! Imaginons la scène : deux squelettes se colletant avec force cliquetis effrayants, jusqu'à la mort !!!


Au fait, et après, on les ré-enterre comment ? Bien entendu, chacun dans "son" secteur, avec les "siens", afin que cette fois la guerre post-mortem ne risque plus de se produire ...


Que dire, que faire, comment et quand l'humanité se sortira-t-elle de ses insanités ?

Jean-Paul SAINT-MARC 13/02/2012 07:09


Madame ;


Je vous lis de temps en temps...


J'ai eu la surprise de vous lire sur le Huffingtonpost.


Simple question, est-cevous qui filtrez les commentaires ? A mon avis, vous devriez être à plus de 100.


Si ce n'est vous, au moins sachez le.


Meilleures salutations.


JPSM

Mezetulle 13/02/2012 17:03



Cher monsieur. Merci pour votre message. Non l'auteur d'un texte mis en ligne sur Huffington Post n'a aucun contrôle des commentaires (cela vaut sans doute mieux !). La modération est
effectuée par l'équipe de Huff Post, j'ai toutes raisons de penser que c'est fait avec professionnalisme. Mais il arrive que le site soit très lent à réagir, je l'ai expérimenté en
postant moi-même des commentaires pour répondre à certains lecteurs, cela met assez longtemps à paraître.



Nouveau site

Depuis le 1er janvier 2015, le nouveau site Mezetulle.fr a pris le relais du présent site (qui reste intégralement accessible en ligne)

Annonces

 

Le nouveau site Mezetulle.fr est ouvert !

Abonnement à la lettre d'info : suivre ce lien

 

Interventions CK et revue médias

Voir l'agenda et la revue médias sur le nouveau site Mezetulle.fr

 

Publications CK

  • Livre Penser la laïcité (Paris : Minerve, 2014)
  • Livre Condorcet, l'instruction publique et la naissance du citoyen (Paris : Minerve, 2015)

Lettre d'info

Pour s'abonner à la Lettre d'information du nouveau site :

Cliquer ici.