13 avril 1970 1 13 /04 /avril /1970 00:00

Sur Les Archives internationales de la danse, 1931-1952

ouvrage collectif (Centre national de la danse, 2006)
par Catherine Kintzler             (en ligne 29 mai 06)

Aucun réel travail de recherche n'avait été consacré aux Archives internationales de la danse, précise Claire Rousier dans sa présentation. Cet ouvrage ne se contente pas de combler la lacune en réunissant une documentation exceptionnelle, il éclaire la dimension critique par laquelle la danse, en se saisissant de son histoire, est devenue maintenant un modèle esthétique et un enjeu pour la pensée contemporaine. 

Récemment publié par le Centre national de la danse (collection "Recherche") sous la direction d'Inge Baxmann, Claire Rousier et Patrizia Veroli, ce magnifique ouvrage in quarto de 250 pages, superbement illustré, matérialise l'aboutissement d'un programme de recherche commencé en 2003. Il réunit des études dont on trouvera le sommaire ci-dessous, des documents (photos, fac-simile), et des annexes qui forment à la fin du volume un outil de travail précieux (chronologies, liste des conférences, biographies, liste des publications et des expositions).

"Que savait-on des Archives internationales de la danse (AID) ? Certains connaissaient leur revue ; d'autres le concours chorégraphique qu'elles avaient organisé en 1932 et qui avait révélé La Table verte de Kurt Jooss, ou encore leur fondateur, Rofl de Maré, mécène des Ballets suédois. Mais aucun réel travail de recherche ne leur avait été consacré."

dit la présentation en 4e page de couverture.
Effectivement, il fallait d'abord réunir ces aspects dispersés et redonner un corps à ce qui fut en même temps un centre de recherches, une maison d'archives, un programme de promotion, de révélation et de diffusion de la danse moderne et un lieu de réflexion. Mais l'entreprise va bien au-delà d'une identification documentaire encadrée par une périodisation (1931-1952) et repérable par des noms propres (Rolf de Maré fondateur et Pierre Tugal conservateur), des manifestations (conférences, spectacles, expositions, concours), des publications (la Revue elle-même), des lieux (l'hôtel de la rue Vital à Paris), des programmes de recherche (notamment en sociologie et ethnologie), un fonds documentaire (actuellement réparti entre le Dansmuseet de Stockholm et la Bibliothèque Musée de l'Opéra de Paris). Elle permet de situer en effet un enjeu de pensée parce qu'un véritable objet thématique s'y déploie sous la forme d'une vie intellectuelle, multiforme, traversée par l'histoire, mais surtout se saisissant réflexivement de la question de l'histoire et de la mémoire.

Retracer l'histoire et parcourir l'ampleur de ce qui fut une encyclopédie et un mouvement chorégraphique, ce n'est pas se contenter de jeter un regard sur le passé. C'est au contraire se rendre compte comment (et s'obliger à comprendre pourquoi) la danse, d'un art codifié et transmis par la voie immémoriale de l'oralité, voué à l'admiration des uns et à la virtuosité des autres, séparant en quelque sorte les corps, est devenue pour nous un paradigme esthétique qui engage le corps de chacun et qui pour cette raison se situe aujourd'hui au foyer des arts contemporains. Et du même coup, bouleversant l'appréhension du corps dansant et la notion de "danse" par celle d'oeuvre chorégraphique, la danse moderne a dû se poser à nouveaux frais la question de sa propre mémoire. On voit ici, parallèlement, par quelles voies de pensée et d'action elle a quitté une conception téléologique ou épique de l'histoire pour s'appréhender elle-même de façon critique et problématique. Ce livre s'adresse donc bien évidemment aux danseurs et chercheurs en danse, à tous ceux qu'intéresse l'art moderne et contemporain (car offert à la fois à la pensée et au regard, il a sa place dans la bibliothèque de recherche aussi bien que sur la table basse des salons) ; il alimentera en outre de façon utile et concrète la réflexion des historiens et plus largement celle des théoriciens des sciences humaines.


© Catherine Kintzler, 2006



Sommaire du livre

Introduction par Claire Rousier

Textes et documents

- Les Archives internationales de la danse : une histoire dans l'Histoire, par Patrizia Veroli
Document : extrait de la revue des AID, n° 3
- Le corps, lieu de mémoire, par Inge Baxmann
Documents : tapuscrits de Pierre Tugal
- Le concours chorégraphique de 1932, par Patrizia Veroli
- Dire la danse : les conférences-démonstrations et le discours sur la technique du mouvement, par Franz-Anton Cramer
Documents : Questionnaires des AID
- Aux origines de la danse : les voyages exploratoires de Rolf de Maré, par Sanja Andus l'Hotelier
- Le "fonds folklore" des AID entre ethnologie de sauvetage et histoire des mentalités, par Inge Baxmann
Documents: Carte du Cheval fou ; Notations de la première danse maraîchine
- La revue des AID : éléments de description, par Juliette Riandey et Laurent Sebillotte
- Le fonds des AID à la bibliothèque-musée de l'Opéra : histoire d'une collection, par Mathias Auclair


Annexes (coordination Marion Bastien)

Chronologie
Concours chorégraphiques
Conférences, démonstrations et représentations aux AID (1934-1950)
Expositions
Publications
Biographies

Voir le site du Centre national de la danse

Accueil        Sommaire

Partager cet article

commentaires

Nouveau site

Depuis le 1er janvier 2015, le nouveau site Mezetulle.fr a pris le relais du présent site (qui reste intégralement accessible en ligne)

Annonces

 

Le nouveau site Mezetulle.fr est ouvert !

Abonnement à la lettre d'info : suivre ce lien

 

Interventions CK et revue médias

Voir l'agenda et la revue médias sur le nouveau site Mezetulle.fr

 

Publications CK

  • Livre Penser la laïcité (Paris : Minerve, 2014)
  • Livre Condorcet, l'instruction publique et la naissance du citoyen (Paris : Minerve, 2015)

Lettre d'info

Pour s'abonner à la Lettre d'information du nouveau site :

Cliquer ici.