8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 11:05

Bloc-notes
Le Père Noël et « le droit d’être païen » (C. Lévi-Strauss)

En ligne le 8 décembre 2014

 

En ce moment circule sur le web un superbe article signé Claude Lévi-Strauss intitulé « Le Père Noël supplicié » paru en mars 1952 dans les Temps modernes [1]. Ce texte s'appuie sur un fait pas du tout « divers ». Le Père Noël fut pendu et brûlé le 24 décembre (on suppose que c'est en 1951) sur le parvis de la cathédrale de Dijon, « avec l’accord du clergé qui avait condamné le Père Noël comme usurpateur et hérétique » [2]. Lévi-Strauss s’empare de cet événement et, avec la précision, la profondeur et la souveraineté de la méthode structuraliste, en révèle les dimensions souterraines et universelles.

 

« Le Père Noël est donc, d’abord, l’expression d’un statut différentiel entre les petits enfants d’une part, les adolescents et les adultes de l’autre. À cet égard, il se rattache à un vaste ensemble de croyances et de pratiques que les ethnologues ont étudiées dans la plupart des sociétés, à savoir les rites de passage et d’initiation. [...]

Comment, par exemple, ne pas être frappé de l’analogie qui existe entre le Père Noël et les katchina des Indiens du Sud-Ouest des États-Unis? Ces personnages costumés et masqués incarnent des dieux et des ancêtres; ils reviennent périodiquement visiter leur village pour y danser, et pour punir ou récompenser les enfants, car on s’arrange pour que ceux-ci ne reconnaissent pas leurs parents ou familiers sous le déguisement traditionnel. Le Père Noël appartient certainement à la même famille, avec d’autres comparses maintenant rejetés à l’arrière-plan : Croquemitaine, Père Fouettard, etc. »

 

Il s'agit d'un déplacement mythique dont Claude Lévi-Strauss restitue le noyau profond, à savoir le statut à la fois déprécié et fascinant, attirant et inquiétant, de la non-initiation (en l’occurrence incarnée par les enfants), dans sa relation aux morts :

 

« La « non-initiation » n’est pas purement un état de privation, défini par l’ignorance, l’illusion, ou autres connotations négatives. Le rapport entre initiés et non-initiés a un contenu positif. C’est un rapport complémentaire entre deux groupes dont l’un représente les morts et l’autre les vivants. »

 

Comment s’effectue cette restitution ? L’article illustre de manière concentrée et éblouissante la puissance de la méthode structuraliste qui a donné naissance à l’admirable série des Mythologiques [3]. Lévi-Strauss embarque le lecteur dans un voyage anthropologique qui le fait passer, entre autres, des Indiens d’Amérique aux Saturnales célébrées à Rome.

 

Il en résulte une réflexion sur le paganisme contemporain non pas comme survivance, mais comme fonction symbolique et constante anthropologique : « Il faut ici distinguer soigneusement entre le point de vue historique et le point de vue structural. » précise l’auteur.

Oui l’Église avait bien raison, de son point de vue, de supplicier le Père Noël, divinité païenne particulièrement coriace et résurgente ! Et l’auteur d’ajouter, au détour d’un paragraphe : « Reste à savoir si l’homme moderne ne peut pas défendre lui aussi ses droits d’être païen. »

 

Il faut lire l’intégralité de ce texte, c’est un régal. On peut le télécharger en pdf ici, et dans bien d’autres formats aussi sur le site de l’Université du Québec à Chicoutimi (qui le propose également à la lecture directe en ligne).

 

1 - Claude Lévi-Strauss, "Le Père Noël supplicié", Les Temps modernes (Gallimard) n° 77, mars 1952, p. 1572-1590.

2 - L'auteur cite une dépêche de France-Soir.

3 - Claude Lévi-Strauss, Les Mythologiques, 4 vol. Paris : Plon, 1964-1971. Il faut citer, plus récemment, le très bel ouvrage de Françoise Héritier Les Deux Sœurs et leur mère. Anthropologie de l'inceste, Paris : O. Jacob, 1994 (rééd. 2012).

 

Voir les règles de publication des commentaires.


Accueil
                     Sommaire

Partager cet article

commentaires

jedwab 10/12/2014 20:00


Je vous remercie de m'avoir fait connaître cet article de Claude Levy-Strauss. C'est un écrit d'une grande portée, qui ouvre des voies d'abord bien adelà du Père Noël

Anthony LC 09/12/2014 21:30


Bonjour Madame Kintzler. Comment allez-vous chers lecteurs ?


Je me permets d'indiquer la nouvelle adresse de mon blog.


 


www.paris8philo.com


 


C'est un bonne article pour préparer les fêtes. Une déconstruction à la Jean Daniel qui ne cesse de se référer à C. L.-S. ?


Bonne continuation ;) J'espère à bientôt.

Mezetulle 21/12/2014 10:55



Bonjour Anthony,


J'ai introduit la nouvelle adresse sur le lien de la page Liens et contacts .
Elle a bien besoin d'une actualisation car beaucoup de liens sont maintenant sans objet... j'attends pour faire ce travail l'ouverture d'un nouveau site qui s'inscrira dans la continuité de
l'actuel Mezetulle et la transition vers "Le  nouveau Mezetulle" se fera en douceur. Mais chut il ne faut pas trop le dire : ceux qui lisent cette réponse seront au courant
!.


 



Nouveau site

Depuis le 1er janvier 2015, le nouveau site Mezetulle.fr a pris le relais du présent site (qui reste intégralement accessible en ligne)

Annonces

 

Le nouveau site Mezetulle.fr est ouvert !

Abonnement à la lettre d'info : suivre ce lien

 

Interventions CK et revue médias

Voir l'agenda et la revue médias sur le nouveau site Mezetulle.fr

 

Publications CK

  • Livre Penser la laïcité (Paris : Minerve, 2014)
  • Livre Condorcet, l'instruction publique et la naissance du citoyen (Paris : Minerve, 2015)

Lettre d'info

Pour s'abonner à la Lettre d'information du nouveau site :

Cliquer ici.